• Est-il opportun de renégocier votre emprunt immobilier ?

    Les taux n’ont jamais été aussi bas. Selon Empruntis.com, les chiffres de début de novembre ressortent à 2,40% pour un emprunt sur 15 ans, 2,7% sur 20 ans et 3,2% pour 25 ans.


    Pour que la renégociation soit intéressante, il faut que le taux contracté lors de la signature de l’emprunt soit au moins égal à un point ou un 1% par rapport au taux du marché afin d’absorber les frais de renégociation.


    La renégociation du prêt sera d’autant plus intéressante si vous êtes dans la première partie voir premier tiers du remboursement de votre emprunt, cela correspond à la période où vous payez le plus d’intérêts. Vous pouvez pour réaliser une économie plus intéressante conserver la même annuité de remboursement, cela réduira le montant global de votre emprunt.


    Pour renégocier, vous devez fournir à la banque un dossier comportant notamment fiches de salaires et relevés de comptes. Vous devrez vous acquitter de frais de renégociation, la banque pourra vous demander de souscrire en contrepartie un produit d’épargne. Vous pouvez mettre en concurrence plusieurs banques. Si vous retenez une autre banque que celle avec laquelle vous avez conclu votre emprunt initial, vous serez amené à payer des indemnités de remboursement anticipé qui ne doivent pas dépasser 3% du capital restant dû, plafonné à six mois d’intérêts. De plus, il faut prendre en compte les frais de mise en place de la nouvelle garantie.


    Rendez-vous dans votre banque ou si vous voulez gagner du temps, contactez un courtier qui sélectionnera pour vous la banque qui vous offrira le meilleur taux de renégociation.


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter