• La gestion des excédents de trésorerie

    La rémunération des excédents de trésorerie a rarement été aussi basse en raison des taux monétaires proches de zéro. L’eonia (moyenne pratiquée entre les banques dans la zone euro sur 24 heures) se situe aux alentours de 0.2% en ce début d’année 2014, quant aux euribor un à six mois, ils sont eux inférieurs à 0.5%.

     

    Est-il toujours judicieux de placer ses excédents de trésorerie en produits monétaires, c’est-à-dire en placements sécurisés. La réponse est évidemment oui car il s’agit d’une règle de bonne gestion que de placer ses liquidités ponctuelles ou récurrentes afin d’obtenir quelques gains financiers, plutôt que de laisser immobiliser des fonds non rémunérés.

      

    Quels sont les supports sur lesquels investir ?

    Les opcvm monétaires ou organismes de placement collectif en valeurs mobilières

    Le gérant en charge de l’opcvm investit sur des titres de créances négociables (TCN), les bons du trésor ou encore des obligations à court terme, c’est-à-dire proche de l’échéance évitant ainsi toute fluctuation importante.

    On peut distinguer les opcvm monétaires court terme (classés en trésorerie ou équivalent de trésorerie) des opcvm monétaires. Le portefeuille des premiers a une durée de vie inférieure ou égale à 120 jours, le portefeuille des seconds a une durée de vie inférieure ou égale à 12 mois.

    L’avantage des opcvm pour l’investisseur est la souplesse du placement qui peut être souscrit ou vendu chaque jour. L’objectif du gérant est de répliquer l’eonia en matière de rémunération, voire d’obtenir un taux légèrement supérieur.

     

    Le Compte à Terme

    Le placement est au minimum d’un mois. L’entreprise signe avec la banque un contrat dans lequel figure le montant des fonds placés sur le compte à terme, la durée et le taux.

    La rémunération augmente en fonction de la durée de placement et des fonds investis. La rémunération se situe autour de 0.2 à 0.3% pour trimestre de placement.

    Etant donné qu’il s’agit d’un placement bloqué, les fonds ne peuvent pas être récupérés à tout moment sous peine de pénalité. La rémunération devient inférieure à celle prévue initialement. C’est pourquoi, le trésorier doit être rigoureux dans sa prévision de trésorerie afin d’éviter tout risque de rupture de trésorerie. Le compte à terme est idéal pour une trésorerie stable.

     

    Le Compte courant rémunéré

    Depuis 2005, les banques rémunèrent le compte courant. Il faut se rapprocher de sa banque afin de connaître les conditions du compte courant en matière de rémunération. En contrepartie de cette rémunération, il est possible que la banque demande une contrepartie, notamment en matière de frais de gestion. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter