• Le découvert bancaire confirmé

    En raison de son cycle d’activité, une entreprise peut connaître des décalages entre ses entrées et ses sorties d’argent et être amenée à payer ses fournisseurs de frais généraux ou à régler des investissements avant de percevoir les encaissements de ses clients.

     

    L’entreprise a la possibilité de se rapprocher de sa banque afin de demander une ligne de découvert confirmée. De quoi s’agit-il ?

     

    La banque accorde à l’entreprise un découvert pour un montant, une durée et un taux définis à l’avance figurant sur un contrat signé entre les deux parties. En règle générale, la durée est d’un an, le découvert est reconduit si nécessaire à l’appréciation de la banque au regard des documents financiers fournis par l’entreprise.

     

    L’entreprise bénéficiant de ce découvert confirmé peut à tout moment l’utiliser dans la limite du plafond autorisé. En contrepartie, l’entreprise paie des intérêts ou agios à la banque, le plus souvent au trimestre sur la base d’un indice appelé euribor. Quant à la banque, celle-ci peut à tout moment résilier la ligne de découvert en motivant sa décision, avec un préavis de deux mois.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter